Quid

3537816251

Si je n’apprends rien de moi durant cette période, je n’apprendrai jamais rien.

Si elle ne pose pas de questions sur mes liens, mes relations à l’autre, mon rapport à mes proches et à moi-même : qu’en dire ?

Si elle ne remet pas en cause mon appréhension de l’Intérieur et de l’Extérieur : qu’en faire ?

Si elle ne me permet pas de Voir mes habitudes délétères, mes mécanismes, mes enchaînements machinaux : alors quoi ?

Si elle n’est pas le moyen de faire un pas de côté, de labourer quelques champs laissés en friche, d’essayer quelque chose : quid du sens ?

Si, finalement, elle n’est qu’un temps subi qui n’attend que de me voir sauter de nouveau, pieds joints, mains attachées derrière le dos, dans la précipitation du monde, alors :

pauvre de moi.

Judith Wiart

Ceux qui ont aimé le texte de Judith peuvent visiter son site (La Mare Rouge) pour en lire d’autres. Ceux qui n’aiment pas lire et qui préfèrent « regarder les images » peuvent se rendre sur Pola Room où ils trouveront certainement leur compte.