Gilles Farcet – Ce qui souffre en toi

Ecoute écoute
écoute ce qui souffre en toi
Ecoute

N’attends pas d’être à terre
N’ attends pas l’avènement de ta déconfiture

Cale ton oreille au plus près
De ce qui souffre en toi
Au lieu de faire le fier

N’attends pas les grincements de dents
N’attends pas qu’on te jette au feu
Rabaisse ta prétention, je dis, rabaisse là

Oui je t’en prie, écoute
Ce qui en toi jamais ne s’est réconcilié
Ce qui veut en découdre
Redresser tous ces torts qui te furent infligés

Ecoute cette voix sans merci
Eprouve tout le poids de ce bras armé
Toujours tendu dans son effort
De disperser tes ennemis

N’attends pas de te voir démasqué
Sans t’ y être préparé

N’attends pas la honte
La peau à vif et cuisante
L’aperçu dévastateur
De ta stupidité faraude

Oui , ami, n’attends pas
L’envie de te foutre par la fenêtre
Quand tu te dis que tu ne vaux rien
N’attends pas, ami,
De crever comme chien

Ecoute
Non pas ce qui se plaint
Non, pas cela, mais bien

Ce qui souffre en toi

Cette voix là
T’indique le chemin
Cette voix là ne te trompe pas