Raynald Driez – La liste de Noël de Picoleman

Je veux du sperme pour Noël !

Des enfants à têtes décapitées

Des voisines sages et silencieuses,

Qui m’épargnent le bouquant tue-tête

de leurs télés

Je veux des boules pour Noël

Les grosses couilles rouges du père Noël

Et du vin

Car il faudra beaucoup, beaucoup,

beaucoup de vin

Au pied du sapin, Je veux du sperme

et des seins

Picoleman et ses arriérés d’enfant pas sage

A fait sa liste de cadeaux

«  Tu n’auras rien petit blaireau ! »

Me dit Michel Drucker

Je veux max Othello, un vieil acteur de

film de boule

Je veux du sperme pour Noël !

Des enfants sales et dégoûtés

Des mioches à têtes décapitées

Des fonds de sac de merde et

j’enverrais

Sur chaque enveloppe dédicacée

Des souhaits sales avec un timbre de Noël

Car j’irai à la poste à Noël

Voir le facteur dissimulé dans une tenue

De travelo rouge, dépravé, pissant

sur des enfants

Parfaitement bourré, par l’esprit de Noël

L’esprit de Noël ! le sacro saint enfileur de gaité !

Le sacro saint enculeur de flocon de neige !

Le sacro saint esprit de mon cul !

Je veux du cul à Noël, et de la neige

Que j’enverrai du bout de ma bite sur ta gueule

De mère Noël de petite pute

Poitrinaire ! chien de la casse ! vin chaud !

J’ai fait ma liste pour noël

Toi t’y étais pas mais

J’ai pas oublié cette petite pute de mère Noël

Et le sperme, et les boules, et les têtes

De nains, qui,  handicapés, sur le sol,

Comme des cadeaux dégueulasses, sont bon à défroquer

Avec leurs airs gnan gnan  de pas y toucher

À ta santé picole-man ! à Sarkosy

à Othello

À toute cette chiotte de vieux salauds

Aux putes, aux pétainistes, au morceau

de gingembre

Que ma voisine, le soir du 24, va s’enfiler

dans le cul

Avec des confettis et une putain de

bûche glacée !

Je lève mon verre picole-man, je lève

mon verre

A l’esprit de Noël. Je lève mon verre

tout déjà vide

Car déjà bu. Parce que moi je répète toute l’année

Étant professionnel de la veillée

J’ai pas joué au feignant hein !

Je trinque et je trique pour Élodie Frégé

J’Instagram sous le sapin et je vous

Facebook une bonne fête

Car il faudra beaucoup beaucoup

beaucoup d’Elodie Frégé

Le sacro saint soir de Noël

Allez allez … allez picole-man

Va déballer tes trucs, tes cocos crottes

et tes cadeaux

Va donc, sous le sapin, doucement écarter

Le soutif  jaune de la Sacro Sainte Elodie

En attendant Saint-Nicolas et ses petits mioches consacrés